Distributions

Pot de fin d’année scolaire [par Jeanne]

by
Commentaires fermés sur Pot de fin d’année scolaire [par Jeanne]

Mardi il y avait distribution comme tous les mardis. On a eu de quoi faite une ratatouille de compèt, ou un gaspacho, ou même les 2 : tomates jaunes et rouges, basilic vert, courgettes vertes, aubergine violette, salade verte, concombres verts, oignons verts.

J’ai tiqué sur ces derniers, parce qu’ils étaient clairement rouges. Limite je soupçonnais Denis de daltonisme aigu. Mais il s’est dédouané direct en expliquant qu’il répétait ce que David lui avait dit. Mouais. Mettons.

Il y avait un peu tous les produits ce mardi : farine, œufs, pain, lait.

Quand David est arrivé avec son vélo-DJ, ça a commencé à sentir, ou plutôt ouïr un peu la fête.

En parlant de vélo, voyez un peu : deux tandems côte à côte, ce n’est pas fréquent !

Et bien vite, le pain sur les tables de distribution a laissé la place aux cakes, tartinades, grignotages et régals (régaux ?) divers. Et aux bouteilles.

Les petits groupes se forment et taillent le bout de gras. Je ne connais pas encore tous vos prénoms mais je commence à reconnaître des têtes. Ci-dessous le pôle produits laitiers par exemple, avec Cyrille au centre, Camille son fidèle adjoint à gauche, et Mélanie à droite.

Françoise et Cyrille, en plein concours de mime peut-être. Et on dit que ce sont les Italiens qui parlent avec les mains…!

David, en train de recruter Boris (mon Monsieur avec Mademoiselle II sur le dos !😁) pour pédaler sur une rosalie qui se la pète et veut se faire appeler quadricycle. L’histoire ne dit pas si elle a la petite poignée de frein en l’air pour prendre le thé.

Julien qui était parti mais qui est revenu ensuite chercher sa précieuse boîte à glace (et son Opinel et son fromage).

Laurence qui a vu un fantôme et Valérie qui ne la croit pas.

Nathalie et Boris, qui ne parle décidément qu’aux jolies femmes.

Personne en particulier sur cette photo, mais je tiens à signaler que ce n’est plus la peine d’inventer de nouveaux mets : le fromage affiné de chèvre de Laure, de la ferme des Jarouilles, avec le pain aux graines de Stan, notre boulanger, c’est à tomber par terre. Ça a été difficile de me décoller de ce coin-là une fois que j’ai eu goûté ça ! Pour ceux qui s’intéressent à la grammaire, « j’ai eu goûté » c’est un passé surcomposé ; un terme charmant que je m’étais empressée d’oublier, si toutefois je l’avais appris. Oh, je sens que j’ai perdu du monde avec ma digression de conjugaison (j’allais écrire conjugale, mais manifestement ce n’était pas le terme approprié 🤭).

David ne s’y trompe pas, et se sert du délice en bouchée (ça se voit que j’ai été emballée ?).

Avec David, sa maman Hélène, Stan, et un monsieur à T-shirt orange. Même commentaire que ci-dessus je veux bien enrichir l’article avec les vrais prénoms, parce que non, monsieur-à-T-shirt-orange n’est pas un prénom facile à porter. Et puis c’est vachement réducteur pour sa garde-robe aussi.

Et puis bon il a fallu souhaiter une bonne nuit à tout le monde parce que Mademoiselle II avait bien commencé la sienne !

La distribution en plein air [par Jeanne]

by
Commentaires fermés sur La distribution en plein air [par Jeanne]

Avec les élections, nous ne pouvons pas investir les salles habituelles et la distribution se fera cette semaine comme la semaine dernière sur le parking.

Le soleil était de la partie mardi dernier, espérons que ce soit à nouveau le cas tout à l’heure !!!

Le panier de la semaine du 25 mai [par Jeanne]

by
Commentaires fermés sur Le panier de la semaine du 25 mai [par Jeanne]

Cette semaine en entrant dans le centre Jean Lurçat, aussi connu comme centre social de l’Estey, ça sentait bon les pâtes au pesto. Pas de pizzaiolo en vue toutefois, mais quand j’ai pris mon panier, je n’ai pas été excessivement étonnée d’avoir du basilic. J’étais en revanche excessivement ravie.

Avec le basilic : du persil, des oignons nouveaux, des courgettes, des petites pommes de terre nouvelles, une belle salade, des radis et un chou-rave.

Je me suis demandé qui était Jean Lurçat, et ai appris dans la foulée que c’était un peintre, céramiste et créateur de tapisserie français. Je pensais que c’était un local, mais en parcourant en diagonale sa biographie sous Wikipedia je n’ai pas vu mention d’un passage en Gironde. Il repose dans le Lot, mais ce n’est pas exactement à côté. Peut-être y a-t-il une œuvre de Lurçat quelque part à la mairie ? Ou alors j’ai lu trop vite.

Bon, enfin toujours est-il que j’ai un tas de légumes à cuisiner maintenant et que j’ai moins de temps qu’avant, on va voir ce qu’on peut en faire !

Une distribution à l’Estey [par Jeanne]

by
Commentaires fermés sur Une distribution à l’Estey [par Jeanne]

Mardi dernier avait lieu la distribution de la semaine. Rien de bien original, on est mardi, tout va bien. On se retrouve à l’Estey. D’où vient ce nom ? Je ne suis qu’une Béglaise toute récente, alors je partage ma découverte mais peut-être que vous savez tous… La rivière de l’Eau Bourde se jette dans la Garonne en plusieurs bras appelés… esteys (du gascon estèir, ruisseau).

Et donc dans cette salle du ruisseau, je commence par le stand des produits laitiers de la ferme des Jarouilles, qui n’est pas encore approvisionné. Sylviane et Laurence patientent donc.

Sylviane (à gauche) et Laurence

Et ça ne tarde pas à arriver. 1ère étape avant la distribution : le pointage. Françoise s’y colle aussi.

Laurence et Françoise

Ensuite la distri peut commencer et le petit bonhomme ne repartira pas bredouille.

A droite des produits laitiers, les légumes. Petite photo de famille avec David, sa mère Hélène et sa copine Cécile (oui, je présente de droite à gauche, parce que si j’avais fait l’inverse ça aurait été beaucoup plus lourd rédactionnellement parlant).

Cécile, Hélène et David

On arrive ensuite aux oeufs, qu’Hélène distribue quand elle ne pose pas avec son fils :

Hélène

Puis Claire et sa production d’asperges :

Josiane distribue les farines et les graines :

Josiane

Je ne sais pas vous, mais en voyant cette photo je me dis qu’il pourrait y avoir un partenariat entre les adhérents de l’AMAP et un ostéopathe spécialiste du dos…

Et enfin on arrive au pain, stand supervisé par Nadège :

Nadège

Tout cela ne prend qu’une petite partie de la salle, il en reste donc beaucoup pour que les enfants cavalent à côté. Mademoiselle ne perd pas de temps en arrivant : elle enlève casque et manteau, et met à l’épreuve ses baskets qui courent vite.

Et pendant que je fais la paparazza, Mademoiselle 2 prouve une fois de plus que les petits sont capables de faire un bruit inversement proportionnel à leur taille, donc je ne tarde pas trop et on rentre à la maison.

Si vous apparaissez sur une photo et que vous ne souhaitez pas être sur le blog, ou si vous souhaitez que je donne votre prénom, n’hésitez pas à m’écrire. Je connais moins de 3 personnes à l’AMAP, et suis suffisamment prosopagnosique pour être incapable de reconnaître quelqu’un à qui j’ai parlé moins de 5 ou 6 fois, donc toute aide dans l’identification des acteurs sera la bienvenue !

Zoom sur les pains [par Jeanne]

by
Commentaires fermés sur Zoom sur les pains [par Jeanne]

Le pain pour moi, c’est un peu comme pour la pizza : si on me demande de choisir, ce sera toujours 4 fromages pour l’une, et aux graines pour l’autre. Non que je n’aime pas les autres sortes, mais je choisis toujours ce que je préfère, et ma préférence ne change pas d’une fois sur l’autre. C’est comme ça qu’on se retrouve à commander l’un pour l’autre au resto avec Monsieur : on mange ainsi quelque chose qu’on n’aurait jamais choisi, mais qui s’avère souvent délicieux. Je vous conseille l’expérience, c’est rigolo. Enfin quand on pourra retourner au resto.

Et puis là n’est pas la question : ce mardi, je suis rentrée avec un pain aux graines (c’est moi qui ai rempli le contrat, hihihi !), mais il y a un tas d’autres sortes qui méritent le coup d’œil :

Le mardi soir pour nous c’est soupe : trois intérêts majeurs :

1) je mets dans la soupe les éventuels légumes de la distribution précédente qui n’auraient pas encore été consommés.

2) ça permet aussi de faire manger à Mademoiselle (3 ans et demi) les rares légumes qu’elle prétend ne pas aimer mais qu’elle mange de bon appétit quand ils sont mixsoupés (je suis une mère fourbasse, mais j’assume assez bien).

3) et surtout, surtout : une soupe avec une tartine de pain frais beurrée, il n’y a pas grand chose de meilleur…!

Reprise des distributions au Centre social

Commentaires fermés sur Reprise des distributions au Centre social

La distribution reprend, à partir du 26 mai au centre social de  l’Estey dans la grande salle, entre 19h et 20h 15.

Il y a quelques règles à respecter :

pour vous qui venez chercher vos produits : l’horaire de distribution est envoyé par mail. Merci de le respecter si vous le pouvez.
Vous venez avec votre masque et un panier. Vous entrez uniquement par la porte de la grande salle.
Vous suivez les différentes tables, en respectant les distances de courtoisie entre vous, les personnes de permanence vous servent : pains et douceurs, œufs, légumes. 
Vous ressortez ensuite directement par l’autre  porte (située en face de la porte d’entrée).

– pour ceux qui assurent les permanences : merci d’arriver à 18h30 pour installer les tables et aider les producteurs à décharger leurs camions. Entrée par la porte de la grande salle.
En fin de distribution, passer une lingette désinfectante sur chaque table ; les replier et les mettre sur le chariot. Passer un coup de balai.
Pour rappel, les distributions nécessitent la présence active de 3 à 5 amapiens et chaque Amapien doit effectuer 3 ou 4 permanences dans l’année pour que l’Amap fonctionne. Le lien d’inscription est envoyé par mail régulièrement.